Ce que je dirais à Celle que j’étais à 20 ans

Qu’est-ce que l’on dirait à son Soi d’avant, d’il y a quelques mois, 1 ans, 5 ans ou plus ?

Que vous soyez satisfait de votre vie d’aujourd’hui ou pas, l’idée est vraiment de prendre conscience du chemin parcouru, de votre propre évolution et également de renforcer son estime de soi, en paix,  fière et en gratitude du chemin parcouru.

·         La 1ère chose que je dirais à la Anne-Claire de 20 ans c’est

« cesse de t’en faire autant, pour tout, tout le temps. Vis TA vie, un jour tu comprendras. Tes blessures deviendront ta plus grande force. »

Comme sûrement beaucoup d’entre vous, j’ai très tôt eu des épreuves qui m’ont profondément marquées. Assurément je n’aimerais pas les revivre, mais avec le recul, je sais aujourd’hui que c’est ces épreuves-là qui ont fait qui je suis et qu’elles m’ont permis de faire des choix puissants quant à ce que je voulais vraiment pour moi. Ce qui nous échappe de prime abord finit toujours par avoir du sens.

·         « Sois confiante, persévérante et patiente.

     Saisis les opportunités, choisis ce qui te fait vibrer et ne te laisse pas influence par les autres, même ceux que tu aimes et sois juste la personne que tu as envie d’être. »

Parfois j’ai dit «oui » alors que je voulais dire « non », ou l’inverse. Je n’ai aucun regret ou vraiment très peu, mais avec le recul, je me serais probablement autorisé encore plus de choses.

·         « Tu ne seras jamais parfaite, lâche toi les baskets ! »

Que ce soit dans mes études, plus tard dans mon travail, en tant que fille, mère, épouse, j’ai toujours mis la barre très haute, jusqu’à parfois m’oublier ou m’épuiser, dans un immense besoin d’être aimée et reconnue (à défaut de l’être suffisamment par moi-même). C’est ainsi que nous sommes souvent beaucoup déçue car bien trop dans l’attente.

La perfection n’existe pas, ou alors elle est dans l’intention de faire de son mieux, d’accompagner avec le plus de fluidité possible ce qui est et ses propres désirs.

Vous ne serez jamais parfaite, mais vous serais toujours la personne idéale pour ceux qui a un moment donné croiseront votre route, pour plus ou moins longtemps.

·         « Accepte-Toi ! »

Accepte-Toi avec ta différence, tes bizarreries, ce corps qui est le tien, tes questions existentielles et tout ce qui fait de Toi un être unique. Cesse de croire que l’herbe est plus verte ailleurs, qu’autrement tu serais mieux, qu’être « comme tout le monde » est une référence et que tu es obligée d’aller à l’encontre de toi-même pour rentrer dans des cases qui ne te ressemblent pas, juste parce-qu’on t’a dit qu’il le fallait et que la vie c’était juste « comme ça ». Arrêtes tes fixettes et sois juste Toi, point.

·         « Choisis mieux ton entourage »

     et de façon plus générale « fais tes choix à partir du cœur et non du mental », car tu expérimenteras que celui-ci peut t’amener beaucoup trop loin. Et puis « appliques toi vraiment le fait de préférer être seule plutôt que mal accompagnée ».Cesse de te mentir à toi-même, on n’est pas méchante quand on est juste et si tu veux que les autres te respectent, commence par te respecter toi-même.

·         « Ecoute ta petite voix ».

Quand tu sais quelque chose, juste parce-que tu le sens, tu le vibres, ne cherche pas à te justifier à tout prix, ni à te convaincre toi-même, juste fais-le. N’arrêtes jamais de rêver et de croire que c’est possible si ça t’inspire.

Plusieurs fois ta vie se cassera la figure, tu croiras que c’est la fin, que ce sera la fois de trop, mais tu sauras toujours malgré tout ce qui est le meilleur pour Toi, même si cela prend un peu plus de temps que tu ne l’aurais souhaité.

·         « Prends soin de toi et ne culpabilise pas d’être ta 1ère priorité ».

Tu auras tes périodes rebelles, tes envies d’interdits, tu feras tes expériences et te laisseras entraîner parfois, c’est ok. N’oublie juste pas que tu n’as qu’un seul corps dans lequel tu passeras toute ta vie, alors n’abuse pas pour ne pas en payer les conséquences plus tard.

Et puis un jour tu deviendras maman, ta vie sera transformée à tout jamais, tu aimeras grand comme ça, mais tu apprendras ainsi que le don de soi n’est possible que si on se donne d’abord à soi. Ta recherche d’équilibre te poussera à accepter de recevoir. Tu n’es pas obligée de toujours tout assumer toute seule, ni porter le poids du monde sur tes épaules, donc fait de ton bien-être et de ton propre épanouissement ta priorité, avant tout.

·         « Continue de vouloir changer le monde, mais arrête de croire que tu peux changer les gens ».

Lâche ton rôle de sauveuse, on ne peut pas sauver les gens d’eux-mêmes. Parfois tu trouveras le temps long, tu seras dans le brouillard et l’incompréhension, mais au final le temps file, alors ne t’encombre pas de ce qui ne t’appartient pas. Accepte que chacun ait son chemin à faire, car dans la vie, ce n’est pas qu’une question de volonté mais également de bon moment, alors lâche prise et sois plus tolérante, tout est juste pour chacun.

·         « Tu vas réussir, ta vie sera belle et heureuse, n’en doute pas ».

Tout le monde n’a pas les mêmes cartes au départ, on peut parfois avoir l’impression d’avoir eu des cadeaux mal emballés ou carrément pas de chance, pourtant, c’est en focussant là-dessus que l’on finit par se créer ses propres barrières. Souvent, c’est donc en décidant de mettre en lumière ses croyances que l’on se rend compte de leur puissance. Décide-t-on de continuer à nourrir cela ? Quelles sont vos définitions du bonheur et de la réussite ? N’ayez pas peur d’affronter vos peurs, c’est toujours derrière que se cache le meilleur.

Voilà ce que je voulais vous partager, ce qui me semblait être le plus important, bien qu’il y ait tellement de choses que l’on pourrait dire à son Soi d’avant, comme une grande sœur/grand frère, qui prendrait sous son aile un plus petit.

Et vous, qu’est-ce que vous vous diriez ? Comment cela résonne en vous ?

Au plaisir de vous lire….

Avec Amour & Bienveillance

Nos derniers articles

Oser être Soi dans son Business

Oser être Soi dans son Business

Où en es-tu dans ton business actuellement ?   Quand tu te lances dans l’entreprenariat, tu commences en général par te former, beaucoup, puis tu essayes de copier/coller plus ou moins à ta...

lire plus
Anne-Claire Curtil , portrait pour suivre sur réseaux sociaux

Suivez-moi sur les Réseaux Sociaux

Une femme qui aime est puissante, une femme qui s’aime est inarrêtable

Vous avez décidé de vous réinventer
et d’incarner la meilleure version de vous-même ?