L’Autosabotage

Quésako ?

Et bien c’est ton virus interne, ta (notre) fâcheuse tendance à te compliquer la vie, à te limiter, à te conditionner à foirer, en gros une manière de t’interdire de réussir, ta vie, tes projets, d’être heureuse en fait.

Comment ?

Doutes, peurs, culpabilisation, syndrome de l’imposteur… au seuil d’atteindre ce que Tu souhaites, bim, inconsciemment (ou pas) Tu te mets en situation d’échec.

Du coup Tu procrastines, Tu renies tes propres besoins/envies, Tu ne termines pas ce que Tu commences, Tu perfectionnes à l’excès, Tu te trouves tout plein d’excuses plus ou moins plausibles qui justifient le fait de ne pas faire face aux changements et aux risques possibles.

Pourquoi ?

• Des croyances limitantes car Tu penses que Tu ne mérites pas (le succès, l’amour…)

• Une faible estime de Toi

• Des objectifs imposés par d’autres

• La peur de l’échec, du changement, de sortir de ta zone de confort

• Des conflits internes

• La peur de ne pas être à la hauteur de tes attentes ou de celles des autres

Ces manifestations sont en général le symptôme de blessures plus profondes appartenant au passé, souvent à l’enfance et elles apparaissent la plupart du temps dans les situations qui impliquent une grande responsabilité ou un engagement important.

Ces comportements sont très fortement ancrés et on s’en défend souvent en accusant les circonstances extérieures.

L’auto-sabotage fonctionne comme un poisson qui se mord la queue : puisque je ne me donne pas d’opportunité, je ne me défie pas moi-même et, par conséquent, je ne me développe pas personnellement. Ainsi, je perds l’occasion de gagner de nouvelles capacités et d’améliorer celles que je possède déjà. C’est pour cette raison que je continue de croire que « je ne peux pas », « je ne veux pas » ou « je n’y arrive pas ».

Ton petit boycotteur interne te dira toujours que Tu es incapable d’atteindre tes objectifs. Il te fera douter indéfiniment pour te faire rester à tout prix dans ta zone de confort.

Et si Tu décidais de t’autoriser à recevoir ce que Tu te souhaites, qu’est-ce que cela te permettrait ?

Car la clé, c’est finalement de prendre conscience de tes mécanismes d’auto-sabotage, comprendre à quoi cela te sert de les entretenir et satisfaire le manque qu’ils manifestent. Ainsi, Tu pourras reprendre le dessus et te donner une VRAIE chance.

« Ne vous inquiétez pas des échecs, inquiétez-vous des chances que vous manquez quand vous n’essayez même pas. »

Jack Canfiel, auteur Américain

Avec Amour & Bienveillance

Nos derniers articles

Oser être Soi dans son Business

Oser être Soi dans son Business

Où en es-tu dans ton business actuellement ?   Quand tu te lances dans l’entreprenariat, tu commences en général par te former, beaucoup, puis tu essayes de copier/coller plus ou moins à ta...

lire plus
Anne-Claire Curtil , portrait pour suivre sur réseaux sociaux

Suivez-moi sur les Réseaux Sociaux

Une femme qui aime est puissante, une femme qui s’aime est inarrêtable

Vous avez décidé de vous réinventer
et d’incarner la meilleure version de vous-même ?