Ma Grande Vision

 

Depuis plusieurs générations, les Femmes de ma famille subissent. Elles subissent les hommes, les autres, la Vie. Et c’est quelque chose que je ne comprenais pas.

 

Pourquoi une femme devrait-elle être soumise, tout accepter ou presque, et puis surtout se taire ?

 

C’est ainsi que très tôt j’ai été rebelle ! Je mettais les pieds dans l’plat en disant tout haut ce dont on ne parlait pas et je faisais entendre ma voix malgré les « tais-toi » vis-à-vis de tout ce envers quoi j’étais contre. Oui, contre, car la vie c’est se battre, en tout cas c’est ce qu’on m’a appris. Du coup j’avais une sorte de revanche à prendre, comme pour dénoncer ce que j’avais moi-même pu subir ou être témoin, et qui pour Moi n’était pas juste.

 

Les Femmes de ma famille ont avant tout été mères et effacées face à leurs maris. J’avais dit « Moi mariée ? Jamais ! » et puis vous savez ce que c’est…. Amoureuse, l’histoire s’est répétée, douloureusement, sans doute pour mieux comprendre, aimer et libérer ce qui avait besoin de l’être.

 

Quand à mon tour je suis devenue maman (de filles évidemment), je me suis fait la promesse que les souffrances de ma lignée ne les atteindraient pas et j’avais fait le nécessaire pour cela. Il semble que j’ai eu besoin d’être éprouvée davantage pour plonger plus intensément en Moi et conscientiser ce qui se jouait pour mieux le transcender.

 

Dans les moments difficiles, mes filles ont toujours été mon phare et mon pourquoi, et puis j’ai réussi à m’aimer assez pour m’intégrer à mes priorités.

 

En tant que maman, on se sacrifie souvent consciemment par amour, on fait de notre mieux en culpabilisant beaucoup et puis un jour on se rend compte que l’on s’est oubliée depuis longtemps et que ce que l’on ne reflète n’est ce que l’on souhaiterait transmettre, ni qui l’on voudrait être, nos valeurs, notre vérité.

 

J’ai toujours eu envie de changer le monde, de faire évoluer la « normalité » et d’ouvrir la voie vers « autre chose », refusant de me résoudre aux « c’est comme ça » qui ne me ressemblaient pas.

 

Je me suis rendue compte que quand la vie éprouve notre cœur, elle fait grandir notre âme. Et quand c’est notre corps qui est meurtri, les blessures deviennent comme un portail permettant de faire entrer en Nous la lumière.

 

Aujourd’hui je suis une femme, une mère, une entrepreneure et tellement plus encore, mais avant et au-delà de tout ça, je suis Moi !

 

Comme Vous pendant longtemps j’ai eu plein d’excuses, de raisons, de circonstances pour m’empêcher d’être qui j’étais vraiment.

 

Et puis au fil de ce que j’ai vécu comme de véritables initiations, quand on choisit la Vie, on n’a plus le choix, même si assurément je n’en prends pas encore la pleine mesure.

 

Est-ce que des personnes se sont détournées de Moi ? Oui.

Est-ce que j’ai fait des choix douloureux? Oui.

Est-ce que parfois ça a été difficile ? Oh que oui.

 

Pendant longtemps, tout cela a nourri ma colère contre les Femmes : Celles qui avaient ce que je n’avais pas, Celles qui représentaient tout ce que je n’aimais pas chez Moi, Celles qui me jugeaient au moins aussi durement que Moi-même, Celles qui me renvoyaient à ma propre vulnérabilité.

J’étais tellement en colère que pendant plus de 10 ans je n’ai travaillé qu’avec des hommes, et pourtant…

 

Aujourd’hui et avec tant de gratitude, je rencontre dans « Femmes de Lumière » des Femmes « missionnées », des Femmes qui ont donné du sens à leurs expériences, des Femmes qui incarnent leur puissance avec force dans leurs différences et leur authenticité.

 

Et puis il y a toutes ces Femmes que j’accompagne, qui font écho à Celle que j’étais et me permettent, chaque jour un peu plus, de construire Celle que j’ai envie de devenir.

 

Quand on expérimente la douleur, la trahison, le manque, la déception ou bien encore la solitude, on a tendance à croire que l’on n’a pas de chance, que l’on n’est pas douée ou pas bien née, que l’on n’y arrivera pas parce-que l’on a peur et que tout ce que l’on veut de meilleur, on le désire intensément, mais au fond pour Soi, on n’y croit pas vraiment.

 

Plein de fois je me suis demandé à quel moment j’avais pu accepter de vivre cette Vie-là.

 

Plein de fois je me suis dit que c’était trop, injuste et que je devais avoir un karma sacrément pourri.

Et puis le jour où j’ai arrêté de faire mon Calimero (même si je râle toujours), les choses ont changé parce-que Moi j’ai changé.

 

Tout cela pour Vous dire que je crois indubitablement au « Women Power ».

Je crois en la force de résilience et la puissance créatrice des Femmes.

Je crois en leur douceur ferme et en leur positionnement juste et aligné.

Je crois en leur capacité de changer le Monde en s’expansant Elles-mêmes.

Je crois en leur intelligence du cœur et en leur pouvoir de réunification, en se réconciliant d’abord avec toutes les parts d’Elles-mêmes.

Je crois en la possibilité de vivre nos rêves, vraiment et Toutes, pour ainsi offrir de nouvelles perspectives à nos enfants.

 

Par essence une Femme est créatrice, elle se régénère, donne la Vie et sans savoir exactement comment, elle sait, elle fait.

Et si à cette image, les choses pouvaient devenir plus simples et plus fluides ?

 

Être actrice du changement que l’on attend, ça n’est pas juste un but à atteindre, des cases à cocher, mais un chemin à construire, chacune le sien dans son authenticité.

 

Et quel meilleur terrain de jeu que l’entreprenariat pour affronter ses peurs, prendre conscience de ses incohérences et faire grandir l’Humaine en Soi ?

 

Quelles histoires aujourd’hui te racontes-Tu donc et pourquoi continuer comme ça si cela ne te convient pas ?

 

On m’avait dit qu’il faudrait toujours choisir…

Entre faire ce que j’aime et gagner de l’argent.

Entre me réaliser personnellement ou avoir des enfants.

Entre être libre ou être aimée.

 

Et bien j’ai décidé, je choisis TOUT, je me choisis Moi !

 

Je choisis d’être une parmi Vous et de croire en quelque chose de plus grand que Nous.

Je choisis de ne pas être juste inspirante, mais d’être Celle avec qui l’on a envie d’embarquer.

Parce-que c’est Vous, parce-que c’est Moi, la magie opèrera, ou pas.

Je choisis en tout cas de faire la différence pour que plus rien ne soit jamais comme avant mais tellement mieux !

 

Avec Amour, Bienveillance & Gratitude

Nos derniers articles

Oser être Soi dans son Business

Oser être Soi dans son Business

Où en es-tu dans ton business actuellement ?   Quand tu te lances dans l’entreprenariat, tu commences en général par te former, beaucoup, puis tu essayes de copier/coller plus ou moins à ta...

lire plus
Anne-Claire Curtil , portrait pour suivre sur réseaux sociaux

Suivez-moi sur les Réseaux Sociaux

Une femme qui aime est puissante, une femme qui s’aime est inarrêtable

Vous avez décidé de vous réinventer
et d’incarner la meilleure version de vous-même ?